retour vers boosterblog.com

http://www.boosterblog.com

lundi 18 avril 2011

CONNE-ESSENCE : DANS LE VIF DU SUJET !

ça y est fils je reviens !
Je te disais, avant ma digression sur le carburant, qu'il y avait "conne" et "essence".
inutile de t'expliquer "conne" tu utilises souvent ce mot avec tes copains et copines et tu le comprends.
Mais "essence", vois tu,  c'est ce qui est fondamental, c'est par exemple la nature profonde d'un être, on parle ainsi d'essence divine.  Parler de "conne-essence", signifie donc parler de la profonde connerie humaine. Car la connerie est la chose la mieux partagée par l'humanité, tout le monde en a une dose, mais elle est là, et bien là !
D'ailleurs Henri JEANSON l'avait remarqué: Je ne voudrais pas trahir ses propos mais je crois qu'il s'était exlamé en public:
"Au secours, au secours, les cons me cernent ! ".Il avait raison, nous sommes tous "cons-cernés" !
Alors c'est maintenant que je peux faire le lien avec ce que je te disais l'autre jour sur les poly-tiques.  L'une des caractéristiques de ces femmes et de ces hommes est de capter de façon très précise les pensées des gens. Ils captent donc la "conne-essence" des électeurs !  Mais, comme par ailleurs ils ont la "déformation professionnelle" de dire aux gens ce que ceux-ci ont envie d'entendre, et qu'ils ne peuvent pas s'empêcher de diffuser ce qu'ils ont capté, il faut qu'ils parlent, même si leur intelligence leur souffle de se taire, c'est plus fort qu'eux !
Tu  as donc l'explication des programmes politiques niveau CM 1, des déclarations tonitruantes aberrantes, des bévues et dérapages, des commentaires déplacés, des débats de pinaillage présentés comme cruciaux pour le pays, des gaspillages réguliers pour des futilités....
Depuis qu'un poly-tique a décrété qu'il fallait 80% de bacheliers, le niveau baisse, la conne-essence gagne du terrain, et le niveau des poly-tiques qui s'aligne par mimétisme sur celui de la population, s'approche de la zone rouge des nuls !
Une amie disait en parlant des femmes se plaignant du mari : "on a le bonhomme qu'on mérite".
Je reprends cette sage pensée pour la mettre au niveau des poly-tiques: " on a les représentants qu'on mérite". 
La solution est donc évidente mon fils : il faut éviter l'abêtissement général organisé, car il est organisé sciemment dès la maternelle! Pour avoir des représentants moins cons soyons moins cons nous-mêmes !
Travaillons pour être moins cons, en nous habituant à prendre des responsabilités dès le plus jeune âge, ne cédons pas à la facilité de l'assitânat, posons nous des questions  sans arrêt, en cherchant les réponses si on ne nous les donne pas, informons nous, soyons curieux de tout pour comprendre les choses !
 Moins nous serons globalement cons et moins nos dirigeants le seront, jusqu'au moment où le niveau sera suffisant pour que le pays fonctionne naturellement, rien qu'avec le bon sens populaire,  sans le fatras de textes générés par la baisse du niveau, et donc sans les poly-tiques.
En effet, plus les gens déconnent, plus on vote de lois pour les contraindre à un comportement normal ! On mesure ainsi la connerie globale d'un pays au nombre de lois qu'il vote !
Alors fils il reste beaucoup à faire, et ça va être long, mais dis  déjà à tes copains et copines qu'il faut sensibiliser chaque individu et diffuser ce slogan pour toutes les manifs à venir:
" À bas la "conne essence" vive le Bon Sens !"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire