retour vers boosterblog.com

http://www.boosterblog.com

jeudi 2 juin 2011

ET CHERRY CHIA UN COLIS !

Attention risque de contagion !
Les épidémies se succèdent:  Après l'affaire Hesska, voici que l'homme-tronc est dénoncé, tout comme le tripatouilleur de garçonnets,  les femmes politiques parlent du harcèlement dont elles font l'objet,  et maintenant on nous affole avec le concombre de la mort ! On leur avait pourtant dit que le concombre n'est pas un sex-toy normal et qu'on doit le jeter après usage...Mais non, c'est comme dans les clubs écossais où le même préservatif rapiécé sert pour le club, par radinerie on réutilise le concombre et voilà le travail !
 Les recherches avancent et  il paraît finalement que ce concombre ne serait pas à l'origine de l'épidémie  ?????
Cette dernière, épidémie de diarrhée, peut évoluer tragiquement ....... Résultat on fuit le concombre . Ah où sont passées nos carottes d'antan !
Mais que se passe-t-il maintenant ?  "Salut, c'est moi, jack !"  
Le revenant de la politique vient en rajouter et sa langue va fonctionner à plein !
D'autres vont se joindre à lui et l'épidémie va s'intensifier car la population va être noyée sous un flot de diarrhée verbale. 
Pour ne pas subir une contamination possible prenez la précaution de protéger vos oreilles, et surtout ne buvez pas les paroles émises ! Vous risqueriez  de faire une hémorragie. La politique vous sortirait par les trous de nez pour commencer, et  très vite vous en auriez plein le cul !   Ce serait dommage convenez en  que l'on vous casse les burnes alors qu'approche l'érection présidentielle, l'événement phare qui va permettre à l'élu de faire un enfant dans le dos à ses électeurs !
Vous me direz......Tant que ce n'est pas une grossesse merdeuse !
Vous voyez Politique, Sexe, tout cela se côtoie, s'imbrique, s'interpénètre.... L'épidémie peut très vite dégénérer.... Et vous n'avez pas l'immunité diplomatique, alors "Mèffi" !
 J'apprends à l'instant qu'une administration  publique est touchée::
À  la poste une jeune factrice ( prénommée "cherry") est la première victime.
Ses collègues décrivent les événements:
"cela s'est passé ainsi, et Cherry chia un colis" !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire