retour vers boosterblog.com

http://www.boosterblog.com

mercredi 28 mars 2012

OUI, LE CANDIDAT FERA MIEUX QUE LE PRÉSIDENT !

Monsieur le Président, dois-je vous appeler Président ou Candidat.
J’vais vous l’dire ! Appelez moi "Président" quand je parle Président et "Candidat" quand je parle  Candidat, voyez-vous c’est très simple !
Mais comment le saurais-je Monsieur le Candisent, euh... Monsieur le  Présédat...
Allons-Allons j’vais vous l’dire ! Voyez vous c’est une chose simple que les français vont tout de suite comprendre ; Quand je parle de moi, de mon Bilan, eh bien je parle en Président; quand je parle de ce que je vais faire, je parle en Candidat !

Bien alors Monsieur le Candidat comment analysez vous les 180000 emplois que Pôle emploi déclare non pourvus ?
500000, pas 180000 !
Mais enfin Monsieur le Candidat, Le Pôle Emploi a été créé par le Président sortant, et le chiffre est officiel !
 Écoutez, je sais ce que je dis, c’est moi qui ai créé pôle emploi et il y a 250000 offres non pourvues, plus 250000 ailleurs !
Pardonnez moi d’insister Monsieur le Can.... Non Monsieur le Président, puisque vous parlez du passé je m’adresse au Président, mais comment êtes vous sûr de cela?  
Parce que j’vous le dis !  Je sais ce qui se passe dans c’pays tout de même , c’est moi l’président ! Alors je vous le dis , je vous l’explique, et vous allez comprendre !
Alors on va dire qu’il y a à peu près 250000 emplois officiellement comptés plus les autres, encore 250000 ,  qui ne sont pas notés. Et 250000 plus 250000 ça fait bien 500000, donc j’ai raison !
ET LA VOIX OFF COMMENTE MAIS LE CANDIDAT-PRÉSIDENT N’ENTEND PAS:
Il fait des économies en regroupant ASSEDIC et ANPE ( et en réduisant le nombre d’employés ). Mais faire bosser des nuls, incapables de sortir un chiffre crédible, peut-on appeler cela une économie ou du gaspillage ? Car l’homme le dit lui-même ce ne sont pas 180000 emplois non pourvus, mais 500000 !  Il a dû en passer du temps à les compter lui-même !
C’est là où l’on voit que le CANDIDAT SARKOZY reproche au PRESIDENT SARKOZY, d’avoir fait pendant le quinquennat une réforme à la con puisque totalement inefficace : sont même pas capables de donner un bon chiffre !  Fort heureuseent le CANDIDAT fera mieux que le PRÉDIDENT  !

Bien, donc Monsieur le Pré...... Non ! pardon, Monsieur le Candidat, que proposez vous pour ces postes non pourvus ?
“,À la bonne heure, voilà une question intelligente !
Et la réponse tient en une question: Pourquoi ces postes ne sont-ils pas pourvus ?
Eh bien je vais vous le dire : Parce que les gens ne sont pas formés ! Désormais on va les former dans un nouveau métier au lieu de leur donner une indemnité pour rester chez eux, et ensuite ils seront obligés d’accepter une offre dans leur formation. Et le problème sera réglé !
Vous voyez monsieur le journaliste, heureusement que je suis candidat pour proposer des choses intelligentes, alors que les autres candidats se mettent à neuf pour dire des conneries !”
ET TOUJOURS À L’INSU DU CANDIDAT  LA VOIX OFF COMMENTE :
On voit très bien un homme suivre 8 mois de formation pour être technicien de surface de haut niveau (Tour Montparnasse peut -être ?) ou pour balayer la rue,  puis être obligé d’accepter un remplacement de 8 jours avant de retourner au chômage ....... Beaucoup des offres sont sans aucune qualification requise, ou pour de courtes périodes !  Les métiers durs ou à horaire le week-end ne générent aucun enthousiasme, et la réaction est plutôt de les fuir ! Le problème ne serait pas de formation mais d’absence de volonté de travailler dans ces métiers non pourvus. Et le contexte est totalement zappé: quand la clientèle diminue, les entreprises n’embauchent pas, c’est évident !
Là où se pose vraiment un problème de formation, l’Etat lui-même a “montré l’exemple” et organisé la pénurie en limitant le nombre de médecins et d’infirmières, tout en conservant les filières inutiles dans l’éducation nationale !
Ainsi donc le CANDIDAT explique qu’il va, lui, faire de la formation et de la formation efficace.... Ce que n’a pas su faire LE PRÉSIDENT sortant, qu’il est également, et qui a maintenu les filières “cul de sac” en empechant la formation dans les métiers en manque de personnel !
C’est cela une campagne: “paroles, paroles, paroles ! " Ou si vous voulez :  “  Dire, et faire le contraire, ou faire,  et dire le contraire “  Magniifique programme commun aux dix candidats !  Vous n’avez que l’emabarras du choix, mais décidez vous avant le 21 Avril !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire