retour vers boosterblog.com

http://www.boosterblog.com

mardi 5 juin 2012

LISEZ CECI AVANT DE VOTER. D'AVANCE MERCI !


Vu le niveau très bas de la campagne  des présidentielles ET UN RECORD BATTU DANS L’EXPOSÉ DE MESURES  SANS  LIENS AVEC LA CAUSE DES PROBLEMES DU PAYS,! J’ai donc décidé, au dernier moment, de me présenter aux législatives ! 
Non pas pour être élu, mais pour mettre “les pieds dans le plat” :
 d’abord  pour  faire réagir les électeurs  et peut-être susciter des votes, ensuite pour alerter les politiques, à l’aide de ces votes, sur la perception  de  l’opinion publique,  afin qu’ils rectifient rapidement le tir , ou qu’ils renforcent  définitiveent l’image peu reluisante qui est la leur ! 
La candidature elle-même ne pose pas de problèmes particuliers, en revanche c’est l’obligation de créer une association pour gérer le compte de campagne ou de trouver un mandataire financier qui pose réellement un problème.... Surtout avec un délai de trois jours ;;;!  
J’ai bien essayé de demander une dérogation à la commission  nationale, puisque l’idée était de faire une campagne gratuite, sans dépenses et sans recettes donc sans aucune participation de l’Etat. Mais on m’a répondu que la loi étant ce qu’elle est, je pouvais à la rigueur me passer d’ouvrir le compte bancaire spécial prévu mais certainement pas d’un mandataire financier !
 Bref sans mandataire financier j’ai du renoncer ! Ce sera donc pour dans cinq ans !
Diommage il eût été interessant de faire un test grandeur nature dans une élection où mon intervention n’aurait gêné personne, puisque probablement on va avoir une vague rose ! 
Je n’aurais gêné personne parce que je  dis clairement aux  électeurs que s’ils sont persuadés qu’un candidat détient la vérité, alors ils doivent voter pour ce candidat et pas pour moi, mais je précise pour ceux qui pensent que je suis dans le vrai, qu’ils doivent envoyer un avertissement au monde politique en votant blanc. Accessoirement s’ils y tiennent ils peuvent voter directement pour moi, mais au moyen de bulletins imprimés par leurs soins  à partir du Blog sur internet, car je ne fais pas de frais, ni même de recettes .
À défaut du soutien des medias, j’utilise donc le Blog pour semer la “petite graine “ des idées, qui germera peut-être ! Car je doute avoir l’audience suffisante pour faire réagir l’électorat (ce que j’aurais pu faire  avec l’appui de la Presse et des Medias en étant candidat,   du moins dans la première circoncription du Finistère, à Quimper ).
Voici les choses que je tiens à mettre en avant:

1/ RETABLIR LE VOTE BLANC
Petit rappel : à l’origine c’est l’assemblée démocratique  qui spontanément désignait les élus, Ce n’étaient pas les candidats qui se présentaient aux suffrages! L’élection sortait directement de la discussion.
a/ Avec le système des candidatures pas de désignation spontanée de l’élu. Le vote blanc est donc un vote protestataire qui est fait pour signaler aux candidats que  leur programme est “à côté de la plaque” et que leur personne déplait (parachutés etc...). Son avantage est d’éviter les votes protestataires vers les extrêmes, votes protestataires qui, au fil du temps, peuvent devenir des votes d’adhésion !  En somme, si aujourd’hui nous avons  pratiquement 30% de l’électorat qui vote aux extrêmes (droite comme gauche) c’est de la faute des politiques qui ont invalidé le vote blanc... Et qui osent aujourd’hui se plaindre du du développement des partis extrêmes !
Cette raison seule justifie le rétablissement du vote blanc !
b/ Le vote blanc est un suffrage exprimé qui marque le désaccord de l’électeur avec les propositions des candidats, quels qu’ils soient.
Ne pas comptabiliser un tel vote revient à interdire la libre expression, puisqu’en pratique on veut obliger l’électeur à voter pour  le “ moins mauvais “ candidat dont tout le monde sait qu’il n’en sortira rien de bon. Cela tient plus du totalitarisme que de la démocratie!
Le vote blanc est une véritable arme démocratique pour le corps électoral, il permet  aux électeurs d’éliminer des candidats. Si 100% des électeurs votaient blanc, il faudrait refaire les élections avec de nouveaux candidats !  On comprend que les politiques ne le souhaitent pas !
J’exagère bien entendu, mais on peut facilement empêcher  un politique d’avoir le pourcentage de passage au deuxième tour, c’est cela qui est important aux législatives !  Peut-être aurions nous moins de programmes fantaisistes avec la remise en service  de cette “arme” car les politiques y regarderaient à deux fois avant de se lancer !

2/ METTRE EN PLACE LE VOTE ÉLECTRONIQUE ET REDÉFINIR LES COMPÉTENCES
a/ Redéfinir les compétences est nécessaire pour éviter des décisions où les élus sont à la fois juge et partie. Par exemple il est anormal que les élus décident de voter leur propre amnistie pour faire échapper certains faits à la justice; il est anormal également que les élus décident eux-mêmes du montant de leurs indemnités. Ce genre de décisions devrait être préparé par des organismes neutres et indépendants ( pour les évaluations chiffrées) avant d’ être soumis par référendum aux électeurs. Il en va de même pour déterminer le nombre d’élus parlementaires, le nombre de Ministres etc.... 
Vous l’aurez compris la redéfinition des compétences va bien au-delà de ces exemples, rien n’interdit d’envisager une réelle séparation des pouvoirs... Mais ce n’est pas ici le lieu d’aborder ces sujets que je détaille dans d’autres écrits...
b/ Ce qui nous dirige tout droit vers le vote électronique, quasi gratuit et facile à mettre en place. Ce qui signifie également une facilité de consultation à grande échelle donc une plus fréquente intervention des électeurs dans la vie politique (ce qui responsabilise). Mais il ne s’agit pas de remplacer le vote actuel papier sur une journée entière par un vote similaire sur une machine. Cela n’aurait aucun sens  de maintenir le coût ahurissant  des bureaux de vote, des personnels, du matériel et fournitures, des infrastructures ...Evalué à 1,00€ par électeur inscrit ( près de 50 millions par élection), sans compter les remboursements de frais de campagne aux candidats !
Non, il faut vivre avec son temps et passer au vote du 21ème siècle ! C’est à dire au vote instantané par boitier personnel (genre portable). La préfecture ouvre l’antenne réceptrice spécifique pendant les quelques secondes nécessaires et chacun vote pendant les 10 secondes ouvertes après le bip ( par exemple). Ensuite on a les résultats par département dans les 15 minutes, puis nationaux dans l’heure. Le boitier lui même coûterait (au pays), et pour équiper chaque électeur, le prix  normal d’une campagne soit environ 220 millions d’Euros, mais il servirait des centaines de fois ! Je passe aussi sur les précautions techniques pour garantir la sécurité du vote.
Si on est capable aujourd’hui de faire voter par téléphone des millions de personnes pour des émissions de télé, on peut mettre en place ce système de consultation  politique. Voilà une vraie démocratie moderne...Il suffit de la vouloir !
Et que l’on ne parle pas de Fraude !  En un temps si court, impossible... Et puis en cas de doute il est facile de refaire la consultation !
Mais les politiques auraient moins d’importance, on peut comprendre leur “défense des avantages acquis”, le souci de se faire passer pour indispensables !

3/GÉRER  LE PAYS  EN POSANT LES BONNES QUESTIONS
Aucun, je dis bien aucun des politiques n’a envisagé une seule seconde de résoudre les problèmes en s’attaquant aux causes. Tous restent braqués sur les symptômes et non sur les causes:
a/ premier exemple le chômage
Ce n’est pas une cause de la crise mais une conséquence-symptôme .  C’est en effet le résultat de la baisse d’activité chez nous, on licencie !  Mais aussi le résultat du choix de délocaliser car les entreprises pensent ainsi vendre moins cher en gardant leur marge sur un marché qui rétrécit..... Pour vendre à des chômeurs ? Tiens donc...!  Mais chers messieurs même à prix bradés, si on ne peut pas payer on n’achète pas (surtout en présence de plans de rigueur qui réduisent encore les ressources des individus)!
En cherchant à attaquer le chômage comme cause de la crise les politiques sont à côté de la plaque, dépensent beaucoup d’argent précieux (qui se raréfie avec la baisse des recettes de TVA), et ce gaspillage ne donne rien !
L’évidence montre que pour relancer effectivement il faut redonner du pouvoir d’achat, mais pas en augmentant les salaires car cela retentit aiussitôt sur les prix et décale le problème d’un certain délai. Non !  L’autre piste, jamais envisagée et on se demande bien pourquoi, c’est de ne pas toucher aux salaires, et de faire baisser les prix.  10% de baisse c’est de suite 10% de pouvoir d’achat pour tous.  C’est une mesure universelle qui relancerait vraiment l’économie. J’ai plusieurs  solutions, l’une immédiate, les autres à moyen (2 ans) et long terme (4 ans et plus). Mais pour cela je détaille dans d’autres écrits.

b/ deuxième exemple la santé
C’est la tarte à la crème que le “trou de la Sécu”. La réaction des politiques est donc de faire des économies, alors on rembourse de moins en moins, on augmente les cotisations, on lutte contre les  fraudes etc..... !
J’ai des pistes pour réduire considérablement le coût des soins rapidement, mais le problème du “trou” n’est pas là ! C’est tellement évident que l’on se demande aussi pourquoi personne ne prend des mesures dans ce sens: il faut tout simplement faire en sorte que les gens ne soient plus malades !
Si personne n’est malade il n’y aura plus de trou, et j’aimerais qu’on me démontre le contraire !
Ne riez pas ! Les informations de tous horizons montrent en effet que les maladies sont causées par l’activité humaine qui provoque des hécatombes: Amiante, irradiation des militaires lors d’essais nucléaires, le médiator, la thalidomide, le sang contaminé, les décharges pestilentielles, les incinérateurs et la dioxine, la vache folle, la dioxine et les hormones dans l’alimentation animale, trop de sel dans l’agro-alimentaire, les additifs aux effets inconnus, les lignes à haute tension, les pesticides, les métaux lourds ..... La liste est très longue et les maladies liées aussi !
Mais pour éviter tout cela il faut revenir à une certaine cohérence qui place d’abord l’individu au coeur du système, et non l’activité économique ! Et à des mesures de protection passant par certines décisions d’ordre écologique que même les verts ne demandent pas !

CE QUE JE VIENS D’ÉCRIRE MONTRE QU’IL FAUT METTRE EN PLACE LES CONDITIONS DE LA DÉMOCRATIE SI ON PRÉTEND VIVRE EN DÉMOCRATIE . MAIS QU’IL FAUT AUSSI POSER LES BONNES QUESTIONS POUR GOUVERNER EFFICACEMENT  !   ALORS SI  VOUS PENSEZ QUE D’AUTRES CANDIDATS  DÉTIENNENT LA SOLUTION, VOTEZ POUR EUX,  MAIS EN REVANCHE SI VOUS PENSEZ QUE C’EST MOI QUI SUIS DANS LE VRAI, VOTEZ BLANC  POUR ALERTER LES POLITIQUES QUI AURONT SANS DOUTE  LU CE MESSAGE !  D’AVANCE MERCI .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire