retour vers boosterblog.com

http://www.boosterblog.com

dimanche 21 avril 2013

" APPARENTEMENT TERRIBLE" comme dirait le Canard Enchaîné


C’est parti ! Tout le monde est en place, on lâche les chiens, on les encourage de la voix,  des coups de corne retentissent, puis des coups de feu: Pan, Pan !
Mais au fait, où sommes-nous, que se passe-t-il,  de quoi s’agit-il ?
Ce n’est pas une gay-pride, en dépit du bruit, des cris, du déploiement visible etc.... En fait c’est une battue  !
Et on chasse le nuisible par excellence:  comprenez le renard !
Un “pousse-au-crime” attire chez lui  le prédateur pour ensuite se plaindre de sa présence... Et de dégâts ?????
D’ordinaire en effet maître Goupil consomme des rongeurs en masse ( plusieurs milliers par an), des vers de terre, des charognes,  rarement des volailles, accessoirement des lapins et oiseaux mais malades ou morts, aussi des fruits, cerises, mûres, pommes etc... C’est plus un “nettoyeur” qu’un nuisible, et de nombreux agriculteurs et chasseurs soulignent son utilité !  Avis confirmé par des scientifiques.
Mais l’homme est ainsi fait qu’il réagit de façon primaire : il désigne un “bouc émissaire” le répète à qui veut l’entendre et, cette  méthode Coué  jouant à plein, se persuade de la chose, puis finit par s’acharner à tuer ou tenter de tuer  la “bête” !
Sans autre résultat qu’une accalmie passagère au niveau des dégâts.
Bien évidemment la nature ayant horreur du vide un renard abattu est remplacé dans le clan  et la vie reprend ses droits !
Pourquoi ce “cinéma” est-il idiot ?
Parce qu’il est possible de faire autrement
Si tous les jours on vous invitait à manger sans contrepartie, et plutôt des gueuletons que des repas au lance-pierre,  même avec l’intention de dire non vous finirez par accepter, puis vous vous habituerez et en définitive vous prendrez pension !
Le “pousse-au-crime” dont je parle plus haut possède des volailles diverses en liberté. Mais, pour les empêcher de partir.... Il leur coupe les ailes ! Mettez-vous à la place du prédateur....... Plus facile de s’attaquer à une volaille ainsi fragilisée, que de s’embêter à attraper des rongeurs , non ?
La parade est évidente, il faut protéger l’accès en grillageant la zone ou en rentrant chaque soir les oiseaux dans un poulailler. Ou alors il faut leur laisser des ailes !
Devant les difficultés le renard reprendra son alimenttion traditionnelle ! Mais non, on fait tout pour attirer sire goupil  puis on se plaint de sa venue.... Je ne puis que commenter par la phrase de dictée, rapportée par Jean Charles dans “la foire aux cancres” et je vous laisse le soin d’orthographier  “dès qu’on” comme l’avait fait un élève (sans faute en plus car il avait modifié la conjugaison qui suivait....). Voici la phrase: ”les poules s’étaient enfuies, dès qu’on leur avait ouvert la porte “
Quant à la battue !
On décrète que le renard vient de chez les voisins et on organise une battue très localisée....En oubliant que cet animal est un marcheur infatigable et vient parfois de très loin.   Cela revient  un peu à faire une “chasse au dealer” à Auteuil,  en pleine journée, sous prétexte que l’on vend de la drogue au bois de boulogne la nuit !
Les dealers , soit on les piège en flagrant délit sur leur lieu de “travail”, soit on les traque avec de gros moyens dans les zones de non-droit où ils résident !  Mais si faire tout un “foin” à Auteuil en plein jour permet peut-être de piquer un ou deux dealers  très maladroits (ou un peu “dérangés” mentalement), l’organisation façon “Gay-pride” a toutes les chances de faire déguerpir  seux qui  seraient de passage ou présents par hasard, et surtout de faire rire la majorité  des délinquants !
Pour agir , il est évident qu’attendre l’animal sur son lieu d’attaque est le plus efficace ( piégeage par exemple, mais il y a  des bénévoles opérant à l’arc qui se déplaceraient gracieusement). On évite ainsi une battue disproportionnée et coûteuse.....
Une autre méthode consiste à intervenir sur les zones de résidence des prédateurs ( un renard opère sur 50 à 100 hectares, mais il peut venir de très loin si la nourriture est abondante) .  Il faut alors des moyens énormes en hommes et matériel et l’efficacité est quand même réduite en regard des sommes dépensées ( ou de leur équivalent en temps passé) , et je ne parle pas des désagréments chez vous,  avec la multitude de chasseurs, les passages de chiens hurlant qui courent en tous sens, , vos parterres piétinés, les dégâts des  tirs opérés sans discernement sur vos installations de plein air ( pour peu qu’un “objectif” passe devant), et pour lesquels bien entendu aucune indemnisation n’est prévue ! Et tout cela  à la demande d’un seul individu duquel on n’exige même pas qu’il prenne des mesures de protection.... Trop facile ! 
C’est purement et simplement  détourner des fonds publics pour un usage privé !
Vous voyez où j’en arrive, comme d’habitude à la politique du gouvernement qui ressemble  dans son action contre la crise à cette battue au renard:
Du raffut, de l’exhibition médiatique, et des dépenses énormes (gaspillage de fonds publics) dans des choses inutiles, en évitant les points cruciaux, je parle des remèdes adéquats (qui pourraient fâcher les copains).

Que de l’inutile d’autant que le problème n’est pas réellement là, car la crise n’est qu’un symptôme. Elle est utile  dans la mesure où, normalement, elle permet de faire les réformes nécessaires ( notamment au niveau des dépenses publiques, tout comme le renard est utile pour détruire les rongeurs en surnombre). Détruire le renard signifie l’arrivée à court terme de nuisances beaucoup plus graves...
Vouloir tuer la crise en assassinant la population par les taxes (mais ce n’est pas la population qui a généré la crise, alors pourquoi s’en prendre à elle ?) revient à tuer le pouvoir d’achat donc toute relance de l’économie ... Mais nous sommes en France !

Après la battue on agite fièrement le trophée macabre ( le renard assassiné) et le gouvernement pourra bientôt exhiber les statistiques du chômage puisque grâce à l’action efficace des taxations les entreprises vont tomber et tombent comme des mouches !
Et l’on continue à refuser de voir les centaines de milliards qui nous sauveraient ( jusqu’à ce qu’un “passant” les repère et nous les pique) , ou plutôt notre gouvernement refuse de les utiliser  (encore une fois cela pourrait contrarier quelques copains. Et les copains c’est sacré, lzes électeurs par contre on s’en fout !).......  VIVE  L’I.S.F.  (= Incohérence Socialiste Française )

Cela n’a rien à voir mais je ne résiste pas à l’envie de vous montrer la photo reçue par mail et qui doit tourner sur le Net:... Ce panneau de signalisation a bien entendu obtenu les autorisations nécessaires avant d’être installé !






















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire