retour vers boosterblog.com

http://www.boosterblog.com

vendredi 16 septembre 2016

SANS: UNE MODE POUR ALLER LOIN !

Nos dirigeants succombent à la mode du «Sans»! Rassurez vous il ne s'agit pas de faire appliquer à la lettre les paroles de la chanson de Rika Zaraï «Sans chemise, sans pantalon», ceux qui ont vécu la guerre ont déjà vu assez d'horreurs sans qu'il faille leur imposer la vue de nos élus ainsi dénudés, velus, bedonnants ou obèses; à la peau fripée, la chair flasque et tombante, les bourrelets agités de tremblements à chaque mouvement du corps !
Je vois d'ici les discours officiels dans une pareille tenue: fou-rire assuré.... Quant à l'autorité inutile de vous faire un dessin !
Non, en fait la mode du sans concerne l'alimentation et la nouvelle lubie de faire fabriquer ou de fabriquer des produits, sans sucre, sans graisse, sans alcool , sans gluten,etc...
Avec un argument on ne peut plus risible, le trou de la sécu, et un autre pro patronat, la baisse de productivité et l'absentéisme !
Avec 10% de vrais obèses dans le pays (indice de masse corporelle supérieur à 30), la France est sur la pente dangereuse car 30% de la population est en surpoids.... Et comme du surpoids à l'obésité il suffit de dépasser la barre IMC de 30, on peut s'inquiéter à juste titre d'une population de 40% d'obèses à court terme !

Ils sont gentils nos dirigeants: ils encouragent les entreprises à nous vendre de la «merde alimentaire» qui rend les consommateurs soit malades soit obèses, et ensuite ils reprochent à ces consommateurs de creuser le trou de la sécu parce qu'ils ont mangé les produits recommandés à grands coups de pub !
Diable ! Y-aurait-y pas comme un défaut ?
Serait-ce trop demander aux chefs de subventionner les entreprises alimentaires vertueuses ?
En effet il parait que les obèses et malades en surpoids créent inutilement 5 milliards de frais pour la Sécu. De plus les retombées directes sur les entreprises seraient de 2,5 milliards mais l'ensemble des retombées indirectes serait de 50 milliards pour le Pays !
Hou les vilains goinfres !
Ouais mais y a rien d'autre à bouffer alors comment on fait; on crève la dalle ? Ou on passe à l'islam pour faire le ramadan ?
Si réellement il y a tout cet argent en jeu alors subventionnez le bio et les bons fabricants et pourquoi pas distribuez des bons d'achats, pour éviter à la fois trou de la sécu, maladies, préjudices aux entreprises et obésité !

Tant qu'on y est je propose d'étendre le «sans» à d'autres domaines
Nos religieuses ont progressivement renoncé aux pièces de leur costume; sans scapulaire, sans tunique, sans guimpe, sans cornette, sans voile. Finalement nos religieuses portaient l'équivalent du Jilbab des saoudiennes de 2016, et aujourd'hui elles sont sans ! Alors à quand les voiles dits islamiques en version «String» (je veux dire diminuant au fil du temps …. Il ne s'agit pas de remplacer ces vêtements par un unique slip ou plusieurs. Ce serait cocasse, bien que le String puisse parfois remplacer avantageusement le soutien-gorge ou se porter en boucle d'oreille ) ? Ou à quand leur disparition pure et simple car en fait tous ces costumes que l'on veut absolument relier à l'islam sont en fait des tenues traditionnelles antérieures à cette religion !

L'implication de cette dernière phrase est que tous les dirigeants et penseurs impliqués dans les polémiques islamiques mettent sciemment de l'huile sur le feu au lieu de calmer les esprits. Pas de doute pour moi ils sont cons !
Malheureusement cela n'est pas une mode mais bien un trait particulier de l'être humain, je crains donc qu'en la matière il soit impossible d'évoluer vers le «SANS CONNERIE».


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire