retour vers boosterblog.com

http://www.boosterblog.com

lundi 31 octobre 2016

ELECTEURS PLOUCS ?

Nicolas Sarkozy l'aurait dit, son entourage a démenti.... Connaissant certaines petites phrases de l'intéressé, prononcées publiquement ou dans son entourage (mais devant témoins), disons que le doute subsiste !
C'est là qu'intervient Yves Thréard (émission «C Dans l'Air»), lorsque ce sujet a été abordé ce fut un grand moment de rire pour les Bretons !
Il explique en effet que le terme PLOUC n'est pas péjoratif et qu'ayant lui-même des origines bretonnes il précise qu'il s'agit en fait d'un mot dérivé du breton PLOU signifiant TROU ! Les paysans bretons étant considérés comme les gens habitant dans les trous!
Aucun des autres experts présents ce soir là n'a commenté et l'animateur a même dit en substance:
Je ne savais pas ! Finalement dans cette émission on apprend toujours quelque chose !

Je fais remarquer que la famille THREARD a ses origines dans la Sarthe et l'Eure et Loir, ce qui n'est pas la Bretagne que je sache ! Cela dit, si Yves Thréard a des bretonnes dans sa famille, manifestement il n'a pas souvent fréquenté cette belle contrée, et ne connait absolument rien de la signification des mots les plus courants ! Il devait donc se taire !
Etre expert en politique n'autorise pas à exprimer doctement des aberrations sur un sujet dont on ignore tout !
La conséquence est dommageable puisque les autres experts et les auditeurs non bretons ont pris pour argent comptant ce qui leur a été dit, et vont à leur tour diffuser une information totalement erronée !

PLOU signifie en breton «communauté» et par extension Paroisse. D'où la ribambelle de villages et villes commençant par PLOU ou PLO (qui en est la variante dans le Sud Bretagne ).
PLOUC, popularisé par Céline en 1936 dans Mort à Crédit, serait une évolution du mot PLOUM très employé au XIXème siècle et signifiant rustre.
Une autre explication consiste à faire référence à la grande vague migratoire bretonne, vague qui a concentré près de 200000 bretons à Paris. Bien que considérés comme simples et parfois rustres, en partie du fait de leur mauvaise maîtrise du français, femmes et hommes étaient utilisés par les parisiens ruches comme main d'oeuvre bon marché face à la main d'oeuvre locale. Comme les parisiens, sans connaître la région, savaient qu'il y avait énormément de villages commençant par PLOU, mais des noms qui pour eux ne méritaient pas d'être mémorisés, ils n'auraient retenu que le départ PLOU et par mépris auraient appelé les bretons PLOUCS, en tant qu'habitants de ces fameux PLOU !
Une troisième hypothèse voit dans ce mot PLOUC une variation du mot anglais Ploughman utilisant la charrue plough.
On se demande donc d'où Yves Thréard sort la traduction «TROU» et l'interprétation fantaisiste selon laquelle les bretons habiteraient des trous !. Car en Breton un trou c'est «TOULL» (rassurez-vous, rien à voir avec la ville de Nadine Morano), et si quelques lieux comportent le mot Toull aucune commune ne porte ce nom !

Pour revenir à notre ancien président, il est très mal barré si son électorat est composé des habitants de «Trous»: en effet cela risque de faire très peu de votants en sa faveur !
Par ailleurs en tant que Jardinier, Nicolas, oui notre ex chef sait labourer, semer, arroser, tailler, récolter (surtout), mais figurez vous donc que Nicolas sarcle aussi ( oui c'est vrai je l'ai déjà faite mais je ne résiste pas au plaisir de la répétition). Serait-il donc un peu comme ses électeurs ?
Et puis vous savez, dans un TOULL plein d'eau, que vous soyez paysan ou Président, si vous tombez dedans, ça fait «PLOUC !». Joli bruit n'est-il pas?


mercredi 19 octobre 2016

SI, SI, LA GAUCHE PASSERA !

Chers, très chers candidats à la primaire, c'est pas sympa de dire que les électeurs de gauche n'ont rien à faire dans ce vote !
Après tout qu'est-ce qui est pire: être de gauche et signer une charte par laquelle on s'engage à défendre les valeurs de la droite et du Centre ? Ah bon ! Ces valeurs sont propriété exclusive des gens de droite et du centre, ils ont déposé leurs idées à l'INPI ? A leur place je porterai plainte car des gens de gauche font des contrefaçons, tout comme les religions : Oh putain, ils leurs ont piqué des valeurs dis donc !
Ou bien est-ce pire de se faire élire sur de solennelles promesses de campagne qu'on s'empresse de ne pas tenir, ou de remplacer par une politique inverse, en prenant le pouvoir.... ?
Faudrait pas pousser le bouchon trop loin les gars, «Faites ce que je dis mais pas ce que je fais» de nos jours, ça ne marche plus !

Vous voulez que je vous dise? Eh bien je vais vous le dire ! Tous les électeurs de gauche devraient voter à la primaire de droite en propulsant les deux plus petits candidats en finale du second tour. Certes cela fera mal au ventre aux votants de donner deux euros aux partis adverses pour financer la campagne ( mais ce ne serait qu'un faible pourcentage de cette campagne), en revanche quel pied de foutre un joyeux bordel à droite ! En effet plusieurs candidats hurleront à la triche et au moins trois tenteront d'y aller seuls !
Du coup la gauche, si elle s'unit derrière un seul candidat (là c'est pas gagné ! ), passera au second tour et battra Le Pen en Finale !
OK, vous jouerez une fois de moins au loto, c'est donc très faisable ! Suffit de savoir ce que l'on veut et de penser au résultat !
Alors, elle est pas belle la vie ?
Et puis, pour une fois que les partis laissent un peu d'initiative aux électeurs profitons-en !

samedi 8 octobre 2016

BRèVES DU WEEK-END

Notre ancien ministre de l'économie est rebaptisé. En effet de mauvaises langues qui prônent la bouffe américaine l'appelaient «pléonasme». Tout simplement parce que la plupart des burgers sont servis, comme vous le savez, dans des pains circulaires.  Alors, dire «Mac rond» était un pléonasme, c'est évident, d'où ce surnom !
Restons franco-français pour relancer la consommation de produits made in France et appelons le «1664». D'ailleurs sa femme elle-même n'arrête pas de le dire «Mais où donc est passée ma Kron?» . A consommer sans modération en ce qui la concerne, cela va sans dire !
Pendant ce temps là Nicolas prépare le terrain en bon jardinier qu'il est . Il a même progressé avec le temps: bêcher, fumer, planter, arroser sont tâches banales pour lui, mais maintenant il fignole et s'applique car figurez vous que Nicolas sarcle aussi !
Vous la connaissez :elle est hargneuse quand il le faut, ne ne lâche rien comme un puncher sur le ring, mais c'est aussi une personne qui aime séduire, dans une réception par exemple ! Aurions nous un outsider dans les débats à venir en la personne de Nathalie Cassius Clay- Mojito ?

Je termine par quelque chose d'essentiel en ce bas monde:
Marie-Sophie Lacarrau qui présente le journal de la 2, et contrairement à ce que suggère son nom, ne porte que des vêtements unis, exceptionnellement rayés ou chinés. On s'en fout d'ailleurs car tout lui va bien !

Vous remarquerez également qu' Alain Juppé, en dépit de son nom, porte toujours des pantalons. Transposons en politique:  lui qui se dit de droite ferait-il alors  une politique de gauche ? Allez savoir !