retour vers boosterblog.com

http://www.boosterblog.com

jeudi 21 janvier 2016

OUI, SIX LITRES..... !

Dramatique explosion l'autre jour en pleine ville !
La déflagration a surpris tout le quartier par son bruit. L'origine semble être localisée au deuxième étage d'un vieil immeuble vétuste mais les dégâts touchent également les étages inférieurs, le mur extérieur du bâtiment étant crevé, irrégulièrement, du second au rez-de-chaussée !
Les secours sont très vite intervenus et aucun blessé n'est à déplorer, fort heureusement. C'est cependant le lieu qui surprend car la zone touchée correspond à la colonne d'évacuation des toilettes.
Des questions se posent: qu'est-ce qui a pu provoquer l'explosion à un endroit pareil, et comment ?
Nos reporters-fouineurs intrigués par la mine soucieuse des experts ont pensé qu'il y avait un problème... Quelques heures plus tard, l'attentat, car c'en était un, a été revendiqué par les tares islamiques, spécialistes bien connus des attentats merdiques.
Ce qui laisse perplexe c'est l'immeuble et le quartier calme, rien qui puisse présenter un intérêt pour ces terroristes dont le slogan est «la Merde, la Merde, La Merde... Foutons la Merde !». Expérience réussie sur ce point car la canalisation du rez de chaussée étant bouchée, eh oui ! De la merde il y en avait pas mal un peu partout, l'explosion ayant fait le ménage, si je puis dire ! Les forces de l'ordre ont d'ailleurs installé des barrières de sécurité pour empêcher des accidents aux piétons lors de glissades aléatoires sur les surfaces souillées. A la vision de la scène on aurait pu croire qu'une très nombreuse population avait abusé des dragées FUCAS après un embarras intestinal !
Que de tels événements se produisent ici, dans un tel quartier, impressionne les spécialistes du renseignement car il fallait le savoir que les habitants avaient consommé des aliments particuliers de nature à obstruer le collecteur ! Et les criminels auraient ensuite déclenché le pire ?
Les investigations merdiques par les tares islamiques seraient-elles de si haut niveau ? Agissent-ils sur internet ? Il est vrai qu'on les soupçonne d'avoir piraté les algorithmes de Gogue-hole ! Ce serait finalement logique car c'est au crible de ce contrôle ou  «goulot» que passent la plupart des informations .
La suite de l'enquête a montré que les tares islamiques ne sont pas à un tel point: leurs possibilités existent,  mais leur intention étant d'inquiéter en permanence, la stratégie retenue en découle et n'est pas de ce calibre !
Il restait à analyser les engins utilisés pour cet attentat: là une surprise attendait les enquêteurs car il s'agit de nitroglycérine, dont des traces ont été retrouvées sur les débris de la canalisation principale.
Une visite dans les appartements des 3ème et 4ème étages a même révélé que cet explosif était présent dans des bidons de produit sanitaire, mais à faible dose. Pour provoquer des dégâts, plusieurs litres sont nécessaires d'après les spécialistes!
Des saisies dans tous les dépôts de tous les grossistes et magasins distributeurs de ce produit ont été effectués... Heureusement d'ailleurs car l'explosif est présent dans chaque bidon!
Les tares islamiques ont prouvé avec cette opération de formidables moyens de mise en place d' éléments potentiels d'attentats aléatoires, dont eux-mêmes ne maîtrisent ni la date ni la réalisation, donc leurs victimes encore moins ! Toujours la volonté de maintenir la pression et d'inquiéter, de générer une ambiance anxiogène en mobilisant en permanence nos forces de défense.

Nos reporters-fouineurs se posent une question: aurions nous affaire à des islamistes adeptes du jeu ?
C'est fort possible car les calculs des spécialistes sont formels: pour obtenir une explosion il faut interpréter le slogan figurant sur l'emballage du produit, puis il faut le mettre en oeuvre: «Six litres: BANG !» donc il faut aussi être con en plus d'être malchanceux!
La connerie étant la chose la mieux partagée au monde, le caractère aléatoire sur ce point diminue sensiblement, en revanche il faut quand même avoir l'audace malchanceuse ( ou l'exaspération intense devant des chiottes bouchées) pour balancer 6 litres de produit en vue de seulement nettoyer ou déboucher un tuyau ! Et là, oui, le hasard intervient !
Finalement malgré leur air con et leur barbe en balai de chiotte, les tares islamiques ont astucieusement profité de l'imbécillité inscrite sur les bidons, je le rappelle «Six litres: BANG !», en pariant sur sa mise en oeuvre par d'abrutis utilisateurs !
En mettant ce machiavélico-merdico projet en place les tares islamiques n'ont pas pris en considération le miracle qui pourrait faire réagir le pays. Et ce miracle s'est produit par la suggestion divine, jaillissant dans le cerveau d'un de nos dirigeants sous la forme d'une idée lumineuse (alors que son matériel cérébral n'est pas vraiment équipé pour), mais bon! Une idée lumineuse donc, consistant à opérer un retour à l'envoyeur !
C'est ainsi que tous les stocks du produit contenant de l'explosif ont été rassemblés sur notre porte-avions, avec les précautions d'usage bien entendu, et de nombreux packs d'une tonne, enveloppés de métal en forme d'ogive, sont désormais à la disposition des bombardiers. Le retour à l'envoyeur va pouvoir commencer et les tares islamiques vont finalement subir avec certitude les explosions qui nous étaient aléatoirement destinées !

Les dirigeants de l'entreprise qui fabrique le produit ont été mis en examen. Difficile de croire en effet que tout se faisait à leur insu vu l'ampleur du phénomène. De plus un fait ne plaide pas en leur faveur: ils roulent tous en E-Tron. Il ne serait pas étonnant qu'eux aussi cherchent la merde !

Toujours consciencieux, nos reporters-fouineurs suivront en détail la suite des enquêtes en cours pour maintenir nos lecteurs à la pointe de l'information !

Cela dit les leçons à tirer de ces événements sont:
1/ mangez bio ou au moins sain, pour éviter des embarras intestinaux et des problèmes d'assainissement;
2/ Cessez d'employer les produits sanitaires inutiles et qui de surcroît sont dangereux pour l'environnement: si un furet habilement utilisé est efficace, un produit chimique dangereux et cher se révèle un gaspillage à tous points de vue, et en particulier une hérésie financière qui bouffe le pouvoir d'achat !
Et quoi qu'il en soit, surtout, surtout, n'appliquez jamais les conseils d'utilisation aberrants imprimés sur les bidons. Vous avez eu un aperçu de ce que cela peut générer !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire