retour vers boosterblog.com

http://www.boosterblog.com

dimanche 17 juin 2012

ETUDE: LE TRAVAIL EST NÉFASTE POUR LA SANTÉ !


Une très sérieuse étude américaine a constaté que se brosser les dents directement après un repas était néfaste pour ces dernières !
Le brossage immédiat ferait pénétrer des acides par des micro-pores de l’émail ce qui attaquerait la dentine placée au-dessous !     À l’inverse le brossage environ une heure après le repas ne provoquerait aucune altération significative en comparaison avec le groupe témoin ne se brossant jamais les dents !
Faisons un petit détour par le bricolage:
Ceux qui ont déjà utilisé du mastic polyurétane le savent, c’est un produit très collant et très difficile à enlever. Si par hasard on essaie de retirer un surplus en frottant avec de l’essuie-tout ou un chiffon, on en retire un petit peu puis, une fois ce support saturé, on ne fait qu’étaler un peu plus loin ce qui vient d’être retiré..... Et encore on croit enlever mais souvent il reste une très très fine couche qui, une fois sèche , doit être enlevée mécaniquement.  Si on utilisait une brosse on retirerait un tout petit peu sur la pointe des poils ( et ce dépot ne part plus ! ), puis on étale ensuite ce qui est collé sur les poils. C’est un tel phénomène qui se produit sans doute avec le brossage des dents:
Surtout si on met beaucoup de dentifrice ! La pâte vient s’étaler sur les dents désinfecte par le bactéricide, rafraîchit  l’haleine par les parfums incorporés, mais ne retire pas les acides incriminés qui sont soit étalés par le brossage, soit aidés à pénétrer l’émail.
Le Chercheur américain a certainement raison, MAIS !
Oui mais, D'abord on pourrait conclure  que cela ne sert à rien de se brosser les dents et arrêter de le faire (tout en économisant brosses et dentifrice ) sa déclaration est donc  osée. D'autre part son rôle ne devrait pas se borner à donner ses conclusions, mais à trouver une solution à ce problème . Il aurait donc dû expliquer ce qui se passe pendant l’heure d’attente. Cela me paraît évident, nous sécrétons beaucoup de salive et il est  quasiment certain que c’est cette salive qui à la longue dilue les acides incriminés et les fait progressivement disparaître au fil des déglutitions. Je vois mal les acides disparaître d’eux-mêmes sans raison.
De même que le fameux mastic polyurethane s’enlève facilement au diluant acétone, de même les acides attaquant les dents sont  dilués et évacués par la salive avant de faire des dégâts . Dans ces conditions le bon sens est d'opérer cette dilution avant le  brossage, par un bain de bouche d’eau claire (ou avec additif). Ce bain de bouche, même s’il doit durer une minute permet une fois les acides partis de se brosser immédiatement les dents  (en fait il faut brosser les gencives, car un balayage de haut en bas et de bas en haut, d'une gencive à l'autre donc, brosse inévitablement les dents! N'oublions pas que ce sont les gencives qui tiennent les dents  et pas l'inverse ! ).
Et puis imaginez : vous voyez le mec une heure après, en voiture en train de se brosser les dents (une seule main sur le volant). Pour peu qu'un flic l'arrête alors qu'il s'apprête à ouvrir le carreau pour cracher son dentifrice. Le mec est "bon" Conduite dangereuse, et si jamais le dentifrice atterrit sur l'uniforme, insulte à agent, voire outrage, j'vous dis pas le nombre de points en moins.... Tout ça à cause d'un con d'américain !  Et si ça devenait une habitude,  que de temps perdu au boulot  (sur le compte du patron) après la pause pipi, la pause cigarette, la pause café, voici la pause brossage de dents ! À quand la pause sieste, et pourquoi pas la pause "gâterie"... J'attends avec impatience l'étude qui va montrer que le travail est néfaste pour la santé, du coup les patrons pourront aller se faire voir !
Cette étude sur le brossage des dents est typiquement le genre d’étude qui gaspille des millions de dollars pour pas grand chose. Dans le même style une autre étude a donné une information stupéfiante : il s’agissait de savoir comment des bactéries pouvaient arriver dans une cuisine puisque les denrées y arrivent emballées, pasteurisées ou stérilisées, puisque les ustensiles ont été lavés au moyen de produits détergents bactéricides, de même que les plans de travail, planches et billots !
Ô, divine surprise ! Figurez vous que ces bactéries proviennent d’un vecteur humain, quelle découverte !  Les chercheurs n’en reviennent pas ! La majeunre partie des bactéries viennent lors de l’expiration d’une personne présente. Avant une arrivée humaine dans la pièce, pas ou peu de bactéries, après l’arrivée: montée en flèche de la population bactérienne.
Comme le dit le Canard Enchaîné, “le mur di çon” est largement dépassé !
Les chinois savent cela depuis plus de 4000 ans: l’homme est baigné dans un océan de bactéries, il vit avec, et il en dépend aussi, notamment par sa flore intestinale  !
On dépense vraiment de l’argent pour rien, car ces très chères  études  reviennent à “enfoncer des portes ouvertes”. Ce doit être cela le  progrès ! Enfin tout le monde est content, les chercheurs ont été payés, les médias diffusent l’information comme si c’était un scoop, cela leur permet de vendre de la Pub juste avant et juste après l’émission.... L’économie tourne, ben oui !
En revanche lorsque l’on constate que sous les lignes haute et moyenne tension les populations d’abeilles périclitent, que le bétail est malingre et malade, que les hommes développent des cancers.... Les faits ne suffisent pas et la réponse invariablement tombe: “il n’y a pas d’études prouvant l’effet négatif des lignes à haute et moyenne tension  sur l’environnement et la santé“.
En clair on continue, on zappe la réalité des faits, et puis la sécu n’a qu’à payer, merde alors elle est là pour ça, non ?
Manquerait plus que des zigotos viennent empêcher des producteurs de gagner leur croûte ! Z’ont qu’à déménager si ça les gêne d’être là !
Pour le coup du nuage arrêté à la frontière, vous savez, celui de Tchernobyl ! On ne le lui a pas dit au scienteux: "Dites donc brave homme vous avez une étude qui prouve qu'il s'est arrêté ? Non ? Alors tant qu'y aura pas d'étude vous la fermez ou je vous fous un déchet de la centrale dans l' fion!" (Ne confondez pas il n'y a pas deux "L" )
C'est vrai quoi c'est pas toujours aux mêmes de tout gober !
Un  conseil : prenez avec des pincettes toutes ces études  surtout si à peu de temps d’intervalle elles vos disent une chose puis son contraire . Fiez vous davantage à votre bon sens (mais n’allez pas pour autant au Crédit Agricole car à entendre leur pub  s’ils ont l’apanage du bon sens, c’est que les gens sont des cons ! Pas très sympa pour leurs clients !)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire