retour vers boosterblog.com

http://www.boosterblog.com

mercredi 4 mai 2011

REVOLUTIONNAIRE !

R.E.V.O.L.U.T.I.O.N.N.A.I.R.E.  Il n'y a pas d'autre mot. Mais non ! Ce n'est pas une citroen qui roule sur la grande muraille ! C'est la géniale invention d'un belge.
Il a mis au point un parapluie anti-nucléaire. C'est tellement simple qu'on se demande comment personne n'y a pensé avant, jugez en:
Cela ressemble à un parapluie normal, mais il est en métal.  Arrêtez, arrêtez !  Non ce n'est pas le parapluie blindé des français, déjà décrit précédemment (article parapluie ou arme). le métal est très léger et en fait il ne sert que pour l'esthétique, l'invention est ailleurs!
 Au-dessus du métal , et sans le toucher, une série importante de "ressorts"partent de la pointe jusqu'à des isolateurs périphériques avec retour à la partie "moins" de la pointe. Ce sont en fait des résistances dont le but est de chauffer très fort . Génial non !
Ainsi en cas de pluie, l'eau s'évapore instantanément avant d'arriver sur la partie métallique du parapluie  et par conséquent les pluies radioactives résultant de la catastrophe japonaise ne peuvent pas atteindre le métal du parapluie, encore moins la personne qui se trouve dessous, et pas du tout le sol qui est ainsi à l'abri de toute dose radioactive, fut-elle minime !
Le seul problème est l'alimentation par batteries. En les installant à la taille du promeneur sur une ceinture renforcée on atteint quand même un lest de quarante kg pour une autonomie assez faible. Cette invention est donc à utiliser dans les régions où il y a au moins 6 heures entre chaque averse (pour laisser le temps de recharger les batteries).
Notre inventeur envisage cependant un modèle beaucoup plus grand qui protégerait un endroit cultivé , évitant de ce fait une contamination par l'alimentation, mais cela nécessite alors de le brancher en direct sur une centrale nucléaire. Or en cas d'incident nucléaire, la pluie est contaminée mais il n'y a plus de centrale donc plus d'alimentation pour le parapluie. Alors comment faire ?.
Notre inventeur a bien pensé à l'éolien mais porter une éolienne  de plusieurs mégawatts nécessiterait une armée d'haltérophiles or notre pays est très loin d'être une nation d'haltérophiles de plus avec du vent le parapluie resterait-il stable? Rien ne le dit!  Quant au solaire, peut-être ! Mais comment se protéger d'une pluie nocturne... Et puis le lunaire ne fonctionne pas encore !
Finalement il y aurait bien le vélo,mais il faudrait doper les gens à mort pour les faire pédaler comme des malades pour lancer des générateurs énormes. Je vous donnerais bien une solution mais vous allez dire il est fou ! Pas du tout! J'ai lu dans une revue scientifique japonaise des années 60, qu'en cas de catastrophe nucléaire il fallait manger de la purée en masse car les particules nocives sont arrêtées par 8,75m de purée ! Et c'est pas du flan, si j'ose dire, car la revue est japonaise de chez japonais c'est donc du sérieux. Même qu'elle s'appelait Hara-Kiri ! Mais les écologistes s'en foutent !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire